L'Hallux Valgus expliqué aux patients  |  
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
QU'EST-CE QU'UN HALLUX VALGUS ?
C'est une déviation exagérée du gros orteil vers le dehors. Elle s'accompagne d'une bursite et d'une exostose qui sont responsables d'une tuméfaction souvent douloureuse communément dénommée "oignon".

UN HOMME PEUT IL PRÉSENTER UN HALLUX VALGUS ?
Oui ainsi que les enfants de manière exceptionnelle mais cette affection touche électivement les femmes après cinquante ans.

EST- CE HÉRÉDITAIRE ?
En partie, car un avant pied large (métatarsus varus), un long premier orteil (hallomégalie des pieds égyptiens) ou un pied plat valgus sont des caractères morphologiques transmissibles qui exposent à cette déformation.
QUELLES SONT LES AUTRES CAUSES DE LA DÉFORMATION ?
Elles se répartissent en facteurs mécaniques et physiologiques .
- Mécaniquement, l'excès pondéral, des talons hauts, une chaussure à bout pointu et étroit accentuent l'étalement de la palette métatarsienne et aggravent le valgus de l'orteil.
- Physiologiquement, la distension des structures fibreuses qui accompagne le vieillissement et la ménopause, favorise l'élargissement de l'avant pied.

QUELLE EST L'ÉVOLUTION SPONTANÉE ?
Une fois la déformation initiée, elle s'auto-aggrave :
- l'angle métatarso-phalangien s'accentue,
- l'orteil "tourne" , l'ongle n'est plus dans le même plan que les orteils voisins,
- le deuxième orteil se met en griffe avec cor à la face dorsale et durillon à la face plantaire,
- "l'oignon" grossit , devient de plus en plus douloureux et peut s'infecter,
- la surcharge de l'articulation aboutit à l'arthrose.

LES SOINS DE PÉDICURIE SONT-ILS EFFICACES ?
Ils peuvent soulager la patiente et ralentir l'évolution,
- ablation de l' hyperkératose,
- orthèse de posture luttant contre le valgus et la griffe,
- semelle améliorant les appuis.

FAUT-IL FAIRE DES RADIOGRAPHIES ?
Votre médecin ou chirurgien prescrira des clichés en charges face et profil pour mesurer objectivement l'importance des déviations et cerner les gestes à effectuer.

QUAND FAUT-IL OPÉRER ?
Lorsque la gène , le plus souvent liée à l'oignon, devient trop importante. La période hivernale apparaît la plus propice pour réduire les troubles circulatoires postopératoires.
L'OPÉRATION : LES CORRECTIONS ?
Seule une intervention peut corriger de façon durable cette déformation. Elle agira sur les différentes composantes associant suivant les cas :
- libération capsulo-ligamentaire externe et remise en tension interne,
- correction du métatarsus varus,
- correction de l'hallomégalie ou du valgus phalangien,
- exostosectomie.


QUELLES SONT LES SUITES OPÉRATOIRES ?
L' intervention est le plus souvent réalisée sous anesthésie loco-régionale ou péridurale ce qui prolonge la période d'analgésie en postopératoire et permet un relais efficace avec les antalgiques.
L'oedème et les troubles circulatoires ( grosse jambe) sont fréquents pendant une période de deux mois.
La marche est le plus souvent autorisée en appui sur le pied à plat ou avec l'aide d'une chaussure spéciale.

---------------
Fermer
---------------
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
© CCPM Tous droits réservés 2013